Spots TV ou cinéma Consultation publique
Mise en ligne le 12 juillet 2017

L’ANSM soumet à consultation publique une simplification de la présentation des mentions obligatoires dans les publicités audiovisuelles. En effet, les publicités auprès du public doivent véhiculer un message de prudence clair, compréhensible et facilement perceptible. Or, la durée des films TV étant généralement inférieure à 30 secondes, le rythme de déclamation des mentions audio et de défilement des mentions écrites rend difficile leur compréhension par le public.

Le premier axe de travail est la simplification des messages de sécurité. Il est proposé :

  1. - de recentrer les mentions de prudence écrites sur un message unique et identique :
  • - « Ce médicament expose à des risques. Avant de le prendre, demandez conseil à votre pharmacien ».
  • - OU
  • - « Tout médicament peut exposer à des risques et ne pas convenir à tous, demandez conseil à votre pharmacien ».

     2. de discuter du maintien de certaines mentions de prudence complémentaires à l’audio, quand existe un             risque documenté et spécifique à un produit ou une classe de produits :

  • - « Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante »,
  • - « Contient du paracétamol : attention aux risques pour le foie en cas de surdosage »,
  • - « Contient un vasoconstricteur. Expose à des risques cardiovasculaires ou neurologiques »,
  • - Antiseptiques : « Commencez par un nettoyage au savon ordinaire suivi d'un rinçage minutieux »,
  • - Pansements gastriques / Antiacides / Antiflatulents : « Prendre à distance des autres médicaments (2 heures si possible) »,
  • - IPP : « Ce médicament n’est pas destiné à apporter un soulagement immédiat ».

Le second axe de travail est l’amélioration de la présentation de ces mentions. Il ne serait plus possible de faire défiler le texte. L’ANSM demanderait que les mentions écrites figurent dans un bandeau fixe, couvrant au moins  7 % de la hauteur de l'écran, et ce durant toute la durée du spot. De plus, certaines mentions actuellement demandées ne seraient plus présentes à l’audio dans les publicités (ex : composition en principe actif, limites d’âges dans certains cas).

Les commentaires peuvent être transmis à l’ANSM jusqu’au 20 septembre 2017 via un questionnaire à envoyer à : visapublicite@ansm.sante.fr.

Retour

Vie de l'association
Soirée 20 novembre
Révision Loi anti cadeaux

Mise en ligne le 11 octobre 2017
                                L'AFAR a le plaisir de vous convier à sa soirée thématique     "Révision de la Loi Anti Cadeaux, l'ordonnance de janvier 2017, quelle application en 2018 ?"    ...

Formation AFAR/IFIS le 1er décembre 2017
Mise en ligne le 28 août 2017
L'AFAR, en partenariat avec l'IFIS, propose le 1er décembre 2017 la formations suivante : Connaître les règles de la publicité médicale pour les assistant(e)s et gestionnaires, dont le...

Retour soirée du 27 juin
Mise en ligne le 4 juillet 2017
                                                           Le 27 juin, l’AFAR fut  partenaire de la réunion organisée par le Master 2 Affaires Réglementaires Européennes et Internationales des...

Formation EM Produits de santé/AFAR
Mise en ligne le 25 juin 2017
EM Produits de santé organise en partenariat avec l'AFAR les 8 et 9 novembre 2017, une formation sur : Etudes cliniques et publicité : Sélection-Présentations-Cas pratique "Procédures" Vous...