Cour de cassation, plantes et médicament
Mise en ligne le 7 octobre 2009

La Cour de cassation a cassé en mai dernier, sur demande du CNOP, quatre arrêts de cours d'appel relatifs à la qualification de plantes inscrites à la Pharmacopée. Ces arrêts sont les premiers à tenir compte du décret du 22 août 2008 relatif à la vente de 148 plantes médicinales, qui peuvent être proposées hors monopole.

Le décret, rappelons le est très précis au sujet de la « forme galénique » :

  • toutes les drogues sont utilisables en l'état,
  • 64 d'entre elles peuvent aussi être présentées sous forme de poudre,
  • 10 peuvent en outre être vendues hors pharmacie sous forme d'extrait sec.

La Cour de cassation s'en est tenue à la lettre au décret. Pour elle, les plantes transformées ne faisant pas partie des exceptions prévues sont des médicaments qui doivent faire l'objet d'une AMM.

Les arrêts de la Cour de cassation ont par ailleurs appliqué les conditions habituelles qui caractérisent :

  • le médicament par présentation et
  • le médicament par fonction.

Retour

Vie de l'association
Fermeture AFAR du 2 au 23 août
Mise en ligne le 30 juillet 2019
Le secrétariat de l'AFAR est fermé du 2 au 23 août inclus. L'AFAR vous souhaite de très bonnes vacances

Soiréedu 10 juillet 2019 : Industrie et associations de patients
Mise en ligne le 21 juin 2019
Dans l’objectif continu de renforcer ses relations avec l’Université l’AFAR est partenaire de la réunion organisée par le Master 2 Affaires Réglementaires Européennes et Internationales des...

Matinale Essais Cliniques du 23 mai 2019
Mise en ligne le 3 mai 2019
Matinale AFAR du 23 mai 2019 ACTUALITES EN RECHERCHE CLINIQUE : Les autorités françaises se préparent à l’entrée en application du Règlement (UE) 536/2014 L’AFAR souhaite vous convier à une...

Retour AG 21 mars
Mise en ligne le 20 février 2019
Au conseil d'administration 3 postes étaient à pouvoir, 3 administrateurs sortant ont été réélus. Le conseil d’administration est désormais composé de : Marie-Christine LOTZ Edouard...