Vente sur internet
Mise en ligne le 2 décembre 2009
 

Pendant la semaine du 16 au 20 novembre 2009, 24 pays ont fait la chasse aux ventes illicites de médicaments sur internet.

L'AFSSAPS fait le point sur cette opération. Elle termine sa note par la conclusion suivante :

« La première journée a été consacrée à l'identification et au repérage de sites illégaux engendrant des opérations judiciaires chez des particuliers et dans des locaux commerciaux, notamment à Toulouse, Saint-Etienne et en région parisienne avec le concours des inspecteurs du Département de la Veille Sanitaire de l'AFSSAPS.

L'opération Pangea II a ainsi permis une série d'arrestations, la saisie de médicaments potentiellement dangereux et pourra conduire au démantèlement de réseaux illicites. Par ailleurs, des psychotropes, des anabolisants stéroïdiens, des anxiolytiques, des substitutifs aux opiacés et d'autres produits de santé falsifiés saisis pourront faire l'objet d'analyses effectuées par la Direction des Laboratoires et des Contrôles de l'AFSSAPS ».

Nous reprenons ces résultats :

« Cette opération se conclut par l'identification de :

  • 125 sites internet illégaux de mise en ligne de médicaments dont 20 rattachés au territoire national (les 105 sites localisés à l'étranger ont été communiqués à Interpol pour communication aux pays concernés).
  • Plusieurs procédures avec interpellations et placements en garde à vue ont été établies.
  • D'autres ont été initiées par voie de réquisitions pour poursuivre les investigations.

L'infraction principalement visée est l'exercice illégal de la profession de pharmacien (sanctionné de 2 ans d'emprisonnement et 30 000€ d'amende). En achetant sur Internet, les consommateurs s'exposent à recevoir des médicaments dont la qualité n'est pas garantie, dont la provenance est inconnue et dont le rapport bénéfice/risque n'est pas évalué. Les médicaments proposés sur la toile peuvent être périmés ou altérés par les conditions de stockage ou de transports inadaptés. Selon l'OMS, environ 50% des médicaments vendus sur le Web seraient des contrefaçons. Outre les contrefaçons de médicaments, un grand nombre de produits falsifiés circule sur Internet (produits répondant à la définition du médicament de par leur composition ou leur indication (tels certains produits du dysfonctionnement érectile ou à visée amaigrissante) ».

On voit que l'AFSSAPS met sérieusement en garde les consommateurs sur les risques de l'achat par internet :

  • qualité non garantie,
  • provenance inconnue,
  • bénéfice/risque non évalué,
  • péremption,
  • altération,
  • contrefaçon.

Retour

Vie de l'association
Adhésion 2020
Mise en ligne le 8 janvier 2020
ADHESION 2020 Mise en ligne le 08 janvier 2020 Chers adhérents, Comme chaque année, votre adhésion à l’AFAR doit être renouvelée si vous souhaitez continuer à bénéficier des services...

Fermeture AFAR du 24 au 31 décembre
Mise en ligne le 31 décembre 2019
Les bureaux de l'AFAR seront fermés du 24 au 31 décembre inclu. L'AFAR vous souhaite à toutes et à tous de très bonnes fêtes de fin...

Matinale loi anti-cadeaux 21 janvier 2020
Mise en ligne le 16 décembre 2019
"Loi anti-cadeaux: comment appliquer le nouveau régime?" Les textes d'application de la loi anti-cadeaux, attendus depuis le premier semestre 2018, devraient être adoptés au premier trimestre...

Fermeture AFAR du 2 au 23 août
Mise en ligne le 30 juillet 2019
Le secrétariat de l'AFAR est fermé du 2 au 23 août inclus. L'AFAR vous souhaite de très bonnes vacances